Découvrez le placement des bermes dans votre paysage

Les bermes sont des monticules ou des collines que vous créez dans un jardin, un peu comme un lit surélevé sans murs. Ils servent de nombreux objectifs allant de l’esthétique à la pratique. En plus de leur aspect attrayant, ils peuvent être utilisés pour diriger la circulation piétonnière, faciliter le drainage et également bloquer les vues inesthétiques. Avant de commencer, il est très important de choisir un emplacement de bermes. Par conséquent, vous voudrez en savoir plus sur les aspects logistiques de leur placement.

Où mettre une berme dans le paysage

Les bermes sont des monticules créés par les jardiniers dans un paysage. Parfois appelés «travaux de terrassement», ils peuvent servir des objectifs pratiques ou esthétiques. Le meilleur placement de la berme dépend souvent du but que vous voulez que la berme serve. Par exemple, une berme destinée à bloquer la vue d’un tas de compost doit être située à proximité de cette zone.

Il est également important de vous assurer que vous avez suffisamment d’espace pour construire une berme. Alors que les bermes peuvent être construites dans une forme droite et étroite comme un mur, elles ont souvent l’air artificielles. Idéalement, les bermes devraient avoir une apparence sinueuse, irrégulière et naturelle, bien qu’elles puissent sembler et fonctionner efficacement en tant que frontières dans les zones proches de la clôture, etc., où des rebords droits peuvent être nécessaires.

Selon les spécialistes du paysage, les bermes de taille et de forme irrégulières semblent plus naturelles que celles qui sont symétriques. En plaçant une berme autour d’autres éléments du jardin, vous pourrez également l’intégrer facilement dans le jardin. Tous les éléments de jardin devraient s’intégrer et améliorer la conception générale.

Emplacement et construction idéaux des bermes

Une chose à prendre en compte lorsque vous décidez de l’emplacement des bermes est la pente du monticule. Les bermes sur lesquels les plantes doivent être situées doivent avoir des pentes suffisamment douces pour leur permettre de se développer. Cela empêche également les problèmes d’érosion.

Pour déterminer la pente d’une berme, considérons la hauteur, c’est-à-dire la distance horizontale d’un côté pour atteindre le sommet. Prenez la même mesure de l’autre côté, puis ajoutez la zone située au sommet aplati de la berme. Ce calcul vous aide à déterminer où placer un bermes et à déterminer si les emplacements choisis pour les bermes sont suffisamment larges.

En général, lors de l’implantation d’une berme, rappelez-vous qu’elle devrait être 4 à 6 fois plus longue que large. N’oubliez pas non plus que les experts recommandent une hauteur maximale de la berme de 46 à 61 cm (18 à 24 pouces).

Mais l’esthétique n’est qu’un élément parmi d’autres pour déterminer les taches des bermes. Vous devez également tenir compte du drainage du jardin. Le plus important est de comprendre pourquoi vous construisez une berme et à quoi elle servira. Une façon populaire d’utiliser des bermes est de forcer l’eau à s’écouler loin de votre maison lorsque vous vivez près d’un ruisseau ou d’un canal. Assurez-vous de revoir cet élément de drainage si vous êtes sur le point d’ajouter une nouvelle berme à votre paysage.

De même, examinez vos principaux arbres et arbustes avant d’implanter une berme près d’eux. Vous ne devriez jamais changer la teneur du sol dans la ligne d’égouttement d’un arbre ou d’un grand arbuste. Et veillez à ce que l’emplacement de la berme ne gêne pas l’eau qui a été préalablement absorbée par les racines de l’arbre. D’autre part, les bermes peuvent être utilisées pour apporter plus d’eau à un arbre. De nombreux jardiniers utilisent des bermes circulaires pour créer des «bassins» d’irrigation autour des arbres et des arbustes.

On nous demande souvent s’il est acceptable de poser une berme sur de l’asphalte ou du béton. Les bermes construites en ciment peuvent altérer le drainage de la cour d’une manière qui ne vous plait pas ou que vous ne voulez pas. Le ciment et autres surfaces dures ne permettent pas à l’eau de passer. Cela signifie que quand une berme est construite avec du ciment, l’eau ne coule pas dans le sol au-delà du ciment. Pendant les tempêtes de pluie, la berme entière peut devenir instable et s’éroder.